LE JARDIN ET LE RETOUR



Flanerie à l’hôtel la Pirogue
Flanerie à l'hôtel la Pirogue

Après le petit déjeuner nous restons dans ce jardin tranquille et luxuriant , nous ne sommes pas prêts de revoir de sitôt tant de calme et de sérénité pendant des heures, des journées.
Le vrai programme de la journée débute à 17H30, et se terminera le surlendemain à 8h30 à notre arrivée à Paris Charles De Gaulle, d’ici là nous avons encore une longue journée devant nous à ne rien faire, sinon regarder, admirer. Enfin si, il faut reboucler les bagages, mais pour le retour cela est toujours plus facile car on sait ce que l’on doit remettre dedans tout simplement !!
Comme tout jour de départ, il nous faut quitter la chambre pour midi, pour la laisser aux nouveaux, ceux qui n’ont pas encore goûté à la vraie vie, au silence, à la beauté cachée des yeux et du cœur. Une fois encore, la gentillesse de nos hôtes est sans égale. Ils nous proposent devant notre départ tardif en fin d’après-midi de nous transférer dans un bungalow jardin pour que nous puissions profiter jusqu’au bout des plaisirs offerts ici, ceux de la baignade dans ces eaux claires que nous ne sommes pas prêts d’oublier…
Vers les 10h, les bagages faits nous sommes allongés sur les transats de notre terrasse à admirer le lagon changer de couleur en quelques minutes, quand le bruit du moteur du quad avec sa remorque se fait entendre. La remorque garer à cul contre la terrasse semble dans une étrange position pour prendre en charge deux valises, la porte latérale du bungalow aurait été plus appropriée. Mais déjà Néhémia et son copain remontent le cache vue et embarquent nos deux transats. OK, on a compris, oui mais pas tout car si ils ont mis les transats dans la remorque et ils nous invitent en nous tendant leurs bras avec un sourire au coin des lèvres, contents de leur surprise, pour que nous venions les rejoindre et faire le transfert allongés (vidéo). Court et bref voyage encore dans les jardins dans une position assez inhabituelle mais réfléchie de leur part pour nous éviter toute marche inutile dans le sable. Encore merci à vous.
Tahaa Nous voilà donc dans un des bungalows jardin, identique en conception mais entouré de végétation et en retrait de la plage d’une trentaine de mètres à peine, Le reve ou la réalité ? là-bas, nous avions les pieds dans l’eau, ici on a les pieds dans les fleurs.

C’est sans aucun problème que nous franchissons la distance nous séparant de l’eau; bain pour l’un, et dernières prises de vue pour l’autre. Tahaa Vite, je glisse Tahaa Beau siege, non ? Nous sommes seuls sur le bord du lagon, le rendez vous a été réussi !
A notre retour au bungalow, nous dégustons le pamplemousse ramené de Tahaa , joliment préparé et apporté par une des serveuses du bar, Séverine nous apporte les timbres commandés Tahaa Un cocktail de fruitset nous discutons une dernière fois en rédigeant les cartes postales.
Une douche et nous nous préparons, puis nous dirigeons vers le bar en traversant les jardins, cette fois, à pied. A l’arrivée nous nous asseyons pour prendre un dernier cocktail et régler les formalités, Nos hotes si attentionnés Tahaa Derniere photo souvenir 17h30 approche et l’élégant Hiro charge nos bagages dans le bateau.
Départ
Avant de monter dedans nous recevons un collier de coquillage blanc.Merci à tous d’avoir rendu notre séjour le plus agréable possible, cela a été une réussite, et en plus de nos paroles de remerciement nous espérons que ce blog de notre séjour donnera à d’autres l’envie de s’arrêter aussi dans votre hôtel « La Pirogue ». Nana à tous.
Le bateau quitte le ponton, les bras s’agitent une dernière fois. Nos yeux restent accrochés à ce petit bout du monde où nous avons vécu de si grands moments imprimés à tout jamais dans nos mémoires. Tahaa Le bateau a dépassé les motus et file vers Raiatea; il faut compter environ 35 mn de traversée pour rejoindre l’île. Nous entrons maintenant dans le chenal qui longe la piste et se termine juste aux portes de l’aéroport, nous accostons au « porte avions!! ». Des fauteuils assurent notre transfert dans celui-ci, Hiro et Néhémia s’occupe de notre enregistrement et des bagages. Il est près de 18h30, et nous leur faisons un Nana amical et triste à la fois, ils ont participé à rendre notre séjour mieux que dans nos rêves. Nous garderons donc que de bons souvenirs et les bonnes surprises qu’ils nous ont faites….nos hotes si attentionnes Nous assistons à notre dernier coucher de soleil flamboyant en attendant notre avion à 19h30 pour Papeete avec une escale à Bora Bora pour un temps de vol de 1 heure. Embarquement, vol et débarquement à Papeete toujours avec aide et donc sans problème, mais on nous annonce que notre départ pour Paris via Los en Angeles, prévu à 23h30 sera repoussé à 1h30, notre avion ayant été retardé à son départ de Los Angeles. Allez encore 4h à Papeete, ce n’est pas le bout du monde !…

Panorama en photos de la journée Flanerie à l’hôtel la Pirogue
Suite du voyage ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *