CANOE DANS LE LAGON DE TAHAA



Ce lagon est vraiment très beau
Tahaa canoe dans le lagon de Tahaa Tahaa Parasol naturel très  efficace
Après la folle mais fabuleuse journée d’hier, qui de nous a laissé aucune trace de fatigue, nous décidons de profiter des joies du lagon qui joue avec les couleurs à tout instant, ce qui donne ceci ou cela. Le bruissement du vent dans les palmes, le cri d’un oiseau, le clapotis des vaguelettes, la chaise longue, la douceur du temps, la beauté du paysage,la gentillesse des polynésiens et rien à faire. Sublime et rare moment de la vie qui forgerons en nous un éternel souvenir indélébile. Nous vivons une autre vie sur une autre planète. Ici tout semble s’accorder depuis des siècles, il faut toucher à rien et garder ce lieu magique intact. Son isolement est la seule garante de sa sauvegarde, bon allez je vais piquer une tête pour me la refroidir…. Il vaut mieux ne pas trop réfléchir!

Tahaa Vue de la terrasse

Tahaa en pleine contemplationLa journée commence donc entre rêverie, baignade, flânerie et contemplation, nous avons bien rempli la case souvenir et chaque instant nous en amène un nouveau.

Canoe dans le lagon de Tahaa

Tahaa Tahaa Rester allongé Choses dites, choses faites, aujourd’hui il me décide : je vais faire une promenade en canoë avec lui. Mais tout cela ne serait rien si un peu plus tard, il me décide à embarquer avec lui pour un duo en canoë bi-places.

Quelle légèreté en effet ce rafiot jaune fluo, il nous embarque vers un lointain chemin. Evidemment la cadence n’y est pas et chacun pagaie à sa façon, dans le même sens tout de même; du moment que l’on avance et que l’on vire vers l’inconnu avec joie en laissant le motu chéri au loin. Fichtre, nous sommes seuls face à l’abondante végétation du horizon de notre bungalow, avec tous leurs congénères petits et grands. Et ça piaille, ça être mal considéré de les déranger. Alors, doucement, on tire des bords vers la prochaine escale.L’ océan et ses énormes vagues bleu outremer et vert jade en passant vers le blanc des rouleaux butant sur océan pacifique perdus au milieu de nul part avec les rayons du soleil comme guide. Nous n’avons malheureusement pas de photos de cette balade dans le lagon, finies les photos avec les jetables et trop risqué d’embarquer le numérique avec nous, une baignade est si vite arrivée.
On n’ira pas au-delà du passage, nous  sommes à l’abri derrière les motus et le léger vent a tout de suite son effet sur le clapot du lagon; cela semble bouger pas mal et notre embarcation paraît si frêle. Comme le disent les voyageurs des océans, pas un endroit au monde n’est identique à celui là. Le merveilleux, l’authentique, la beauté sont ici tout autour de nous.
Une ballade sur l’eau terminée sous le son des clapotis et les images plein la tête. Quel délice, quel enchantement cet endroit de rêve.

Le reste de la journée s’écoule avec une énorme paresse; il est très difficile de rester allongé sur un transat, les yeux fermés là bas, car on a peur de louper un cliché superbe, nous les laissons ouverts, et cela ajouté à tout ce vécu emmagasiné dans nos neurones.
AquariumDans la panoplie ci-contre, les aqua-shoes et les gants sont à mettre dans les bagages impérativement pour visiter les sites coraliens, le reste est prêté gracieusement par l’hôtel.

En cette fin de journée une petite virée aquatique dans le lagon et son eau limpide est un vrai régal.  Équipés de masques et tubas pour elle et lui , elle donnera l’occasion de voir quelques poissons, notamment des poissons trompette par exemple.

Il est devenu traditionnel pour nous deux de rester allongés sur la terrasse à admirer le coucher de soleil plus surprenant de jour en jour. On se fait facilement à cette beauté quotidienne  changeante et à chaque instant plus magnifique.  C’est grâce aux nuages que le ciel prend ces couleurs chatoyantes et variées de minute en minute.
Bora Bora
Bora Bora

Panorama en photos de la journée   canoe dans le lagon de Tahaa
Suite du voyage ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *